HTP LIVE#26

10504779_10152516201229461_3311847995952246206_o 10514451_10152516196774461_3500009117583474091_o 10369032_10152516202169461_2497864520612051335_o 10397130_10152516203534461_5360002153345192408_o 10450301_10152516199374461_1995739679427487459_o 10482618_10152516198094461_2648988946364802910_o 10482862_10152516195894461_1461931225962364896_o

J3 Après un petit déjeuner turque offert par la maman de Mélike, le travail démarre. On commence à sentir un peu de fatigue aujourd’hui, et pourtant la journée sera dure. Le but est « costaud » dit Julie : il faut continuer à creuser les trous, revoir s’il font 60 centimes, faire les 8 portiques et les sceller… Julien, qui habite la maille, vient proposer un coup de main, il sera rejoint peu après par le papa de Cheneti, et par Karim, les deux habitant la maille aussi. 
Des gens passent avec leurs chiens, un monsieur avec un vélo, une dame avec un sac de courses. Tous regardent, disent bonjour.
Avec Kamélia on continue les entretiens dans les immeubles pour informer les habitants du projet et leur demander leur avis, leurs idées. Nous faisons la connaissance notamment de Marie qui nous donnes des bonnes idées sur des espaces associatifs à penser ensemble et nous propose des collaborations (notamment pour les repas).
On revient sur la place, les trous sont plus profonds, le travail est dur, mais un vent léger diminue la chaleur et la fatigue
Le groupe des ados de la Eley commence à tourner autour du chantier, ils veulent aider, bien sûr, pas de problème ! Par la suite, pilotés par Kamélia, ils vont peindre la « boite à idée ». Pris par l’enthousiasme, ils commencent aussi à peindre les petites buttes de l’estrade en bois, ce qui n’était pas prévu. Après concertation, on décide ensemble qu’ils pourront continuer. Ils disent qu’ils ont envie de mettre des couleurs partout, même sur les arbres…