recherche-action

réflexivité collective autour des actions

l'indisciplinarité comme croisement


 « Il est reconnu par les écologistes que l’interface entre deux écosystèmes constitue un troisième système plus complexe, qui combine les deux, c’est l’effet de lisière. Sur cette interface, des espèces des deux systèmes peuvent coexister, et le milieu de lisière possède aussi ses formes de vie propre, spécifiques, dans de nombreux cas » (Mollison, 1978, p.43)

Le travail de recherche-action en sciences sociales combiné à celui de recherche-création en sciences des arts, mené en parallèle des actions de terrain, est mené par des chercheurs universitaires, membres actifs, adhérents ou laboratoires partenaires de l’association. 


L'objectif est double : il s'agit d'une part de privilégier une démarche réflexive, pour ré-interroger les projets en train de se faire et rester conscient du jeu d’acteurs en cours… Il permet effectivement de documenter, analyser et interroger les actions menées.

Et d'autre part d’inverser les regards sur les quartiers populaires de la ville en proposant des points de vue décentralisés.

Ce qui permet au collectif Horizome par son positionnement "à la lisière", de contribuer également à la théorisation de méthodologies scientifiques plus ouvertes, humaines, indisciplinées et horizontales.



~Publications~

Ouvrage collectif

~Colloques / séminaires / ateliers~

Colloques, Séminaires, Ateliers

~Recherche-action~

ExCiPient
laboratoire DYNAME

recherche participative