activation artistique

ACTIVER LA CRÉATION DANS L'ESPACE PUBLIC


htp3d

Grégoire Zabé, artiste en résidence et référent des projet aujourd'hui, a mis en place «HTP3D» avec plusieurs jeunes du quartier et des bénévoles de d'Horizome. Il s'agit d'une maquette virtuelle du quartier de Hautepierre qui permet de superposer les points de vues (habitants, artistes, chercheurs, tout utilisateur). Des jeunes ont aussi suivi Edwina Hoël dans la captation sonore et dans le montage, pour une initiation à la création sonore. Frédéric Adam et Matar Niang ont contribué de façon régulière à la création d’éléments en 3d servant à la modélisation de Hautepierre (bâtiments, engins, personnages…).

Télécharger HTP3D version Windows

Télécharger HTP3D version Mac

Télécharger HTP3D version Linux

Une démarche anthropologique et l’invention d’outils pluridisciplinaires

Le travail de création est appuyé par une prise de connaissance approfondie du quartier. On part du constat que l’installation dans le quartier, nécessaire au projet, n’est pas une action suffisante pour bien saisir les dynamiques sociales et culturelles de Hautepierre. C’est pour cette raison qu’au sein du projet, le volet anthropologique est présent depuis le départ. Ceci s’est concrétisé par l’appropriation de la démarche anthropologique de la part des acteurs du projet, notamment par une observation participante. Ils passent par des comptes rendus filmés et écrits des événements, des réflexions… Cette posture participe à la récolte d’une base de données fondamentale pour la poursuite du projet, mais également d’une base de réflexion commune sur les actions.

« HTP3D », modélisation de Hautepierre en 3D, est l’outil pluridisciplinaire et transversal par excellence. Il regroupe les recherches, les créations, les rencontres, les collaborations, les archives. Grâce à son développement et à son intégration sur le web, il peut traiter des données en temps réel (diffusion de performance, radio mobile, vidéo, création sur l’outil même de la modélisation…). A la fois plateforme d’information, de création, de rencontre, il nourrit en outre la recherche anthropologique : en effet grâce à son interactivité, il sera possible de rencontrer le quartier d’une autre manière que celle classique de l’entretien. Ce n’est pas un espace uniquement virtuel qui est proposé, mais bien son lien avec le réel qui en fait un outil complètement transversal, vivant et évolutif.

HTP3D : résidence de modélisation

Durant sa résidence à Hautepierre, Grégoire Zabé met en place le projet HTP3D, maquette virtuelle du quartier qui vise plusieurs objectifs :

- Travailler sur la représentation du quartier, à travers un double numérique,

- Accueillir les œuvres produites par les artistes en résidence (Edwina Hoël, Marguerite Bobey, Grégoire Zabé, Hélène Bootz, Dominique Pichard, Benoît de Carpentier, Hiroto Noakatahira, Sébastien Perruche, Ahmed Lalmi…), qu’elles soient créées spécialement pour la maquette ou bien simplement intégrées / représentées dans celle-ci,

- Insérer et mettre en situation dans cette maquette les travaux parallèles menés dans le cadre de HTP40 – Hautepierre a 40 ans (actions, récoltes, recherches anthropologiques / urbanistiques),

- Recueillir les paroles, les points de vue des habitants du quartier, notamment en travaillant avec les anthropologues (Barbara Morovich et Pauline Gaucher), à travers un dispositif 3d temps-réel, multi-utilisateurs.


Ce dispositif fait de HTP3D une plateforme de rencontres, de discussions et de création ouverte et accessible à tous…

Les 3 étapes du projet

Après une première période, durant laquelle Grégoire Zabé rencontre artistes, chercheurs, acteurs et habitants du quartier, a été réalisée une première version de HTP3D, qui a été présentée à plusieurs reprises fin 2009 (inauguration du local de l’association Horizome, inauguration du Studio de Hautepierre – Galet, centre socioculturel de Hautepierre – Présentation aux temps forts de la Médiathèque adulte Hautepierre en mai 2010).

Cette version était construite sur la technologie VRML, et permettait de naviguer dans l’univers 3d, et d’écouter les sons spatialisés créés par Edwina Hoël, artiste plasticienne multimédia.

Dans une deuxième version développée avec Alexandre Toure, HTP3D est  devenu exportable sur internet, et donc accessible à tous, ceci grâce à la technologie SHIVA, une plateforme de développement 3D temps réel produite par la société Stonetrip.

La dernière étape consiste à rendre l’application multi-utilisateurs. Elle permet à tous les internautes de se retrouver dans cet espace virtuel, et d’être en mesure de publier des photographies, des points de vue, directement localisés dans la 3D.

Les différentes interventions des artistes en résidence et les travaux anthropologiques de 2010 sont petit à petit intégrés à la version web.

Les installations virtuelles d’HTP3D

Le projet HTP40 archive ses recherches et ses actions pour créer ses clones numériques, des installations virtuelles qui viennent nourrir le Hautepierre modélisé.


Un cinéma de quartier

Le cinéma offre une programmation de courts-métrage issus d’ateliers vidéo :

« Vidéo Mix ton espace », « Hautepierre représente », « Bunker, mon cœur », « Les 400 coups et autres rebondissements » ; un film documentaire : « Mailles Story », mémoire des lieux et des personnes ; un clip de rap : « Juste mieux » en collaboration avec des artistes de Hautepierre…

Des performances

Des performances dans l’espace public : « Girls just wanna have fun », « Collectif HTP40 / Biseibustu », « Japanese Contemporary Art Shop » sont des performances réalisées à Hautepierre et au centre-ville et qui ont leur homologues virtuels.


« Mailles Story », 40 ans de vie artistique et culturelle à Hautepierre

Quelques 300 affiches ont composé l’exposition photographique « Mailles Story » en décembre 2009, dont une partie se retrouve sur la modélisation. Une action dans l’espace public, qui donne à voir les archives photos que le projet HTP40 a pu rassembler sur le passé artistique et culturel de Hautepierre depuis sa construction, il y a 40 ans.


Constructions virtuelles

Des sculptures numériques foisonnent dans Hautepierre. Elles sont le fruit d’une échappée créative qui transcende les genres (photographie, architecture, urbanisme, sculpture, médecine, science-fiction…) : « Cœur de Maille », « Tapis Rouge », « le Belvédère », « l’Ovni »…


Bornes spatialisées

Des bornes, dont le son est spatialisé, offrent différentes formes de productions sonores : des créations sonores (« La Ruche », « Les Caddies »), des captations d’ambiance au marché ou dans le tram, des entretiens anthropologiques, des conférences (« Observatoire des Urbanités ») sur des thèmes en relation avec le quartier et la rénovation urbaine….


Liens web

HTP3D Trailer

HTP3D – Hautepierre virtuel sur internet !

ARTICLES HTP3D

Metaverse3d

Hautepierreinfo

Metalab3d


Problématique de l’intervention :

L’art électronique comme lieu privilégié de la transdisciplinarité, de la création collective, du jeu avec les paysages, et de l’utopie agissante. La question du double monde, du rapport entre univers virtuels et lieux physiques, des impacts possibles des uns sur les autres... Écosystèmes complexes. Modélisation artistique. Une maquette virtuelle partagée, peuplée par des imaginaires numériques, peut-elle influencer nos perceptions des lieux physiques ? Notre conception de ces lieux ? Nos futures constructions ? Comprendre aussi qu’un tel outil ne peut se construire qu’après une solide prise de connaissance du lieu, à partir de matériaux locaux; prendre conscience des limites de la non-limite numérique ?


HTP3D / ART3D

Proposition de Grégoire Zabé

Enseignant encadrant : Volker Ziegler

Partenaires ponctuels : Marguerite Bobey – Barbara Morovich

Parallèlement au séminaire « habitat et urbanité » et à la recherche de l’équipe AMUP sur le quartier de Hautepierre (« Urbanité et politique de la ville dans le Rhin supérieur », en cours), Volker Ziegler a proposé à Grégoire Zabé, plasticien des médias électroniques, de concevoir un workshop basé sur le potentiel de révélations et réinvestissements du quartier via des interventions artistiques virtuelles.


Avec :

Fabien Henique,

Alexandre Toure, développeurs web3d,

Frédéric Adam, 3déiste amateur et Matar Niang, graphiste 3d.


Contributeurs :

Création sonore, Edwina Hoël

Vidéo, Marguerite Bobey, Barbara Morovich et la JEEP

Interventions, Sébastien Péruche

Photographie, Dominique Pichard

Création 3d, étudiants de l’école d’architecture de Strasbourg, pendant la semaine intensive d’art (mai 2010)

Entretiens anthropologiques, Barbara Morovich et Pauline Gaucher

Exposition, Hélène Bootz


HTP3D au Forum International de Sociologie à Buenos Aires

Le site HTP3D, conçu par Grégoire Zabé, a été présenté par Barbara Morovich au Forum International de Sociologie, de l’Association Internationale de Sociologie (ISA), sur Social Justice et Démocratisation, qui s’est tenu à Buenos Aires (Argentine) du 1° au 4 aout.


Lien vers le forum